{ La mode des mamans débordées } Look de femme enceinte #2

Fin Fevrier, je vous partageais un premier Look de femme enceinte, parce que non, ce n’est pas parce qu’on est enceinte que l’on est obligées de ressembler à un sac . ( voir article > ici <  )  C’etait un look assez chic et habillé, que j’ai beaucoup aimé porter et que je porte dés que l’occasion se présente .

Je vous avais aussi promis de vous partager rapidement d’autres looks , mais mon hospitalisation m’a mise en retard sur pas mal de trucs.

Aujourd’hui, enfin, je vous partage mon 2eme look de Femme enceinte, moins  » chic  » mais tout aussi classe. Idéal je trouve pour un Déjeuner entre copines, une ballade en ville, une petite séance Shopping, ou un apéro entres amis

moi enceinte 2

  • Le pantalon est un  » Jegging  » Slim effet Jean franchement pratique et qui va avec tout. selon que l’on l’accorde avec des ballerines, des baskets ou des talons ( 3 minutes 7 secondes ) il sera plutôt décontracté ou habillé.

Le truc qui me plait le plus avec ce pantalon, c’est qu’il s’entretient super facilement et que surtout, tu n’es pas obligée de le repasser pour qu’il ressemble à quelque chose ( et ça , quand tu es une maman débordée, c’est précieux ) .

  • Le t-shirt, je l’ai choisi car j’aime le côté  » marinière  » très à la mode et facile à accorder selon les circonstances . Je l’ai accordé ici avec un petit blazer, mais il fonctionne aussi très bien avec un gilet long pour un côté plus cool,

Ce look est  signé  » Envie de Fraises  » , et vous pouvez retrouver le jeans par > ici <  et le t-shirt par > ici < .

La prochaine fois, je vous proposerai un petit look légér et Working Mum très sympa !

La préparation à la naissance : Comment et pourquoi .

Prepa-classique-620x400

 

 

Depuis quelques semaines, j’ai commencé, en partie avec le papa débordé, la préparation à la naissance de ptitedernière.  Et je me suis dis que peut-être, si vous n’en aviez pas marre que je vous parle bébé, vous pourriez être intéressées par ma triple expérience sur la préparation à la naissance .

 

La préparation à la naissance : Pourquoi ?

Pour Monmonstre, je n’ai pas vraiment impacté l’importance d’être suivie pour préparer sa venue. J’ai donc suivi, sur les conseils de mon gynécologue, une préparation classique à l’accouchement : Respiration, position, et préparation du périnée chez une Kiné.

Cette préparation m’a beaucoup aidé pour la poussée. Monmonstre est arrivé en 7 poussées, à peine. Mais en ce qui concerne la gestion de la douleur et des changements émotionnels avant-pendant et après bébé. Et autant le dire, ça a été le Tsunami . le 1 er bébé, un accouchement difficile et douleureux, le stress de sa venue, un mega baby blues. Et étant quelqu’un de très sensible, je sentais que j’étais passée à côté de quelque chose.

Pour Monstrinette, j’ai eu envie d’aller plus loin et de mettre en place une préparation affective à la naissance, avec une sage femme. Pour conscientiser sa venue. Pour en parler, pour se préparer . moi , et ma famille.

Et aussi pour prendre du temps pour la grossesse, l’espace de quelques fois sur 9 mois  .Parce que lors d’une 2eme grossesse, on a vraiment moins de temps à consacrer sur ce ventre qui s’arrondit, et se préparer . émotionnellement, mais pas que . Et je dois dire que grâce à cette préparation, les choses ont été plus facile, sur tout un tas d’aspects ; la gestion de la douleur, les positions qui aident à la descente du bébé, la conscientisation de mon corps, les respirations et sons qui soulagent, ….

Alors pour Ptitederniere, c’est tout naturellement que j’ai recontacté la sage femme qui m’avait suivie pour Monstrinette.

 

Les différentes préparations possibles 

 

Dans le monde des préparations à la naissance, il y a tout un panel de possibilités. Alors comment et quoi choisir ?

Je dirais que cela depend vous et de vos attentes concrètes , de vos désirs, de votre personnalité. Je vous ai donc préparé un petit Topo des possibilités :

  • La preparation affective à la naissance  : 

La préparation affective se fait généralement avec une sage femme, lors de consultations seule ou en couple. C’est un rendez-vous avec bébé, un moment de discussion entre la maman, le papa et la sage-femme. on peut y parler de ses envies, ses angoisses, ses désirs. On y fait, au choix, de l’haptonomie, des technique de massages, de la relaxation. On y voit des positions pour favoriser la descente de bébé lors de l’accouchement, la gestion de la douleur, de la poussée, du rôle du papa dans l’accouchement, des maux de la grossesse. On y prépare, si on le désire, un projet de naissance.

On peut aussi parler de l’après, de l’allaitement , du retour à la maison, des soins bébés, des massages bébés, la gestion de la fratrie, ….

Les rendez-vous avec la sage-femme sont un moment de discussion et de rencontres personnalisés, où, en fait, on y parle de ce que l’on veut, selon nos envies et nos besoins, au fur et à mesure des séances et des semaines qui passent . C’est une méthode globale qui peut reprendre, selon les formations de votre sage-femme, plusieurs techniques expliquées ci-dessous .

C’est ce que j’ai choisi pour Monstrinette et pour Ptitederniere.

  • L’haptonomie:

Le principe de l’haptonomie est de mettre en place une relation entre le(s) parent(s) et l’enfant in utero par le toucher. Cela peut se mettre en place dés le 4eme ou 5eme mois.

C’est un moment de contact tendre, une façon de dire au bébé  » On est là, on t’attend, tu es aimé et attendu dans notre famille  » . Cela peut permettre aussi au papa de conscientiser la venue de l’enfant, ainsi qu’à la maman, par le toucher des les jeux affectifs.

C’est aussi une technique intéressante qui, lors de l’accouchement, peut s’avérer utile pour faire descendre le bébé, en lui  » montrant le chemin  » par le touché, par des positions de mains sur le ventre de la maman.

  • Le Yoga prénatal : 

Le Yoga prénatal est une technique qui offre aux futures mamans détente et relaxation . Cela permet aussi de prendre conscience des changements de son corps, de les apprivoiser. Au niveau du corps, il permet de gérer sa respiration, ses douleurs et de laisser s’évacuer les tensions physiques et émotionnelles dù à la grossesse.

  • La sophrologie : 

C’est une technique de relaxation profonde , qui se fait souvent en groupe, ou individuellement . La sophrologie vous proposera de travailler sur votre respiration et votre bien-être pour gérer au mieux la grossesse, l’accouchement , les contractions et la douleur, entre autre par la visualisation positive.

La sophrologie peut aussi vous aider à gérer, une fois bébé arrivé, la fatigue et le stress.

 

  • Le chant prénatal : 

Le chant prénatal est un moment dont le but est aussi de procurer bien-être et relaxation, mais qui aidera pendant le travail vers la sortie de bébé. En effet, les vibrations sonores aident à soulager et diminuer la douleur pendant les contractions, et aident le bébé à passer .

  • La préparation aquatique : 

C’est une préparation surtout corporelle . Elle permet, par des exercices dans l’eau, de diminuer les tensions et douleurs dans le corps des mamans, d’améliorer la circulation sanguine dû au massage de l’eau sur le corps en mouvement, de renforcer certains muscles sollicités pendant la grossesse et la naissance.  On peut aussi y travailler la respiration, importante pendant l’accouchement

Cette technique permet aussi de prendre conscience de son corps et de la place de bébé, pour un bien-être et une conscientisation de son corps en plein changement.

  • L’hypnose :

L’hypnose est un travail de relaxation extrême qui se fait sur des états modifiés de conscience. Cette préparation apprend à entrer en soi, dans un état de confort extrême, et ce, malgré les douleurs pendant la grossesse, et surtout, pendant l’accouchement.

L’hypnose peut aussi mener à une grande relaxation qui a pour but de retirer les tensions corporelles, émotionnelles, et les angoisses dû à la fatigue, la grossesse , l’accouchement et l’arrivée de bébé.

 

 

Toutes ces techniques, peu importe celle(s) choisie(s) , doivent être faites par des professionnel(le)s de la naissance. Et bien entendu, le choix de l’une ou l’autre technique se vaut et dépend de vos envies et besoins . Il n’y en a donc pas une plus valable ou intéressante que d’autre, cela dépend surtout de vos souhaits pour ce futur bébé, selon votre personnalité.

 

Et pour finir, quelques sites intéressants pour qui parlent des différentes préparations à la naissance possibles :

http://www.naissanceaffective.com/

http://www.maisondelanaissance.be/

 

 

 

 

 

Se préparer …et profiter

28 semaines de grossesse. Dejà . Dans 12 semaines maximum, elle sera là . Presque 3 mois jour pour jour nous séparent de la date théorique de la naissance de ptitederniere.

Je ne suis ni aussi stressée ni aussi impatiente que pour les 2 premiers, mais je sais que le temps passe vite, trop vite. Alors je profite. De chaque moment de calme, de chaque coup, de chaque échographie.

Et puis je me prépare aussi. Les rendez-vous avec la sage-femme ont commencés, où l’on parle de nous, d’elle, de son arrivée. Où l’on profite de quelques gestes d’aptonomie. On discute accouchement, allaitement, biberons, fratrie, portage, projet de naissance.

Je lis aussi un peu, beaucoup, quelques livres sur la maternité, histoire de me remettre dans le bain ( je vous fais tout bientôt un article avec mes lectures du moment spécial maternité ) , de me (re)préparer et de conscientiser tout ça .

Je réfléchis liste de naissance, je trie ce qu’on a deja, je réflechis à ce dont on a besoin pour son arrivée. Je me laisse tenter par quelques petits pyjamas tout doux et trop choux en taille 1 et 3 mois, pour qu’elle soit bien confortable.

J’ai descendu les anciens petits vêtements de Monstrinette, et je les ai trié avec elle. Elle a adoré sortir tout ça et s’imaginer dedans quand elle était bébé.

J’ai donné quelques vêtements , j’en ai gardé certains et je les ai tous lavés, pour préparer la valise.

Je regarde des sites de meubles bébés, à la recherche d’une commode et d’une petite garde-robe. Je commence à réunir Parc et berceau. Et parfois, j’imagine un petit bébé à l’intérieur . Et même que ça me fait bizarre .

Et puis surtout, je me pose dés que je peux, je mets ma main sur mon ventre et je lui parle. Je lui dis l’amour qui grandit en moi pour ellle et comme on sera heureux tous de l’accueillir dans la famille. Et que même si la vie n’est pas toute rose bonbon et paillettes, elle sera aimée et accompagnée du mieux possible sur cette terre .

 

Dans 3 mois, elle sera là <3

 

pygama

 

 

{ Les concours de maman débordée } Justpyjama , le site de vente de pyjamas retros et sympas

Parfois, les monstres testent des trucs sympa . Parfois même , ils se la jouent  » mannequins  » d’un jour pour le blog.

Et aujourd’hui, ce sera le cas, car je vais vous parler d’un concept plutôt sympa  de pyjamas au look retro et frais à la fois, Justpyjama.

Justpyjama, c’est l’idée de 5 papas qui avaient un peu la nostalgie de nos pyjamas d’enfance en coton, franchement plus jolis que les pyjamas que l’on a tendance à retrouver maintenant sur tous nos mioches, fabriqués made in china. Ils ont alors créés une marque de pyjamas fabriqués en France, en coton, au look retro,  vraiment jolis et qui plus est, avec des prix franchement abordables

L’idée aussi très sympa, c’est que l’on peut mixer des hauts et des bas différents pour créer à chaque fois un pyjama différent.

Personnellement, j’aime beaucoup ce concept et leurs modèles de pyjamas à la fois vintage et intemporels.

ensemble-pyjama-garcon-bleu ensemble-pyjama-garcon-bleu (1)ensemble-pyjama-garcon-bleu (2) ensemble-pyjama-fille-roseensemble-pyjama-fille-grishaut-de-pyjama-fille-bleu-

Les monstres ont reçus des pyjamas de la marque. Les photos que je vous propose sont pourries, Mes enfants ne tiennent pas en place, Mais malgré mes talents ratés de photographe de l’extrême, j’aime beaucoup ces pyjamas sur mes enfants.

Les tissus sont tout doux et de super bonne qualité. Les couleurs sont jolies, ni trop criardes ni trop pâles,  Les coupes et modèles sont franchement sympa, avec un côté vintage adorable. Et le fait que l’on puisse accorder les pyjamas des enfants est franchement choupi !

2015-02-07 19.21.36 2015-02-08 19.28.36

Et surtout, en plus de sa qualité, l’envoi est rapide et le prix n’ est vraiment pas exagéré ( environ 16€ /pyjama )

Bref, c’est un concept auquel j’ai bien adhéré et que je vous conseille si vous en avez ras-la-casquette de vous coltiner Cars ou Raiponce sur les pyj de vos mioches et que vous avez la nostalgie des coupes intemporelles de notre enfance.

Pour découvrir cette jolie marque, rendez-vous sur leur site internet par > ici < 

{ Concours !!!! }

Et parce qu’on avait envie de vous faire tester aussi cette jolie marque, JustPyjama et le blog vous proposent de gagner un modèle au choix ! 

10402954_1563015313979993_6587326905821714983_n

Comment faire pour participer ?

  • Visitez le site Justpyjama et choisissez le modèle que vous aimeriez gagner
  • Venez liker leur page Facebook par >ici < 
  • Commentez cet article en mentionnant votre nom, prénom et le modèle de pyjama que vous aimeriez gagner .

Voila, c’est tout :)

Ce concours est ouvert de ce lundi 9 mars 21h au vendredi 13 à 21h .  Au terme de ces 4 jours , 1 gagnant(e) sera tiré au sort et repartira avec le modèle choisi .

Bonne chance les parents débordants !

 

Le 22 Mars : Resultat du concours . 

 

Non je ne vous ai pas oublié pour ce chouette concours, mais vous me connaissez, toujours débordée :p

Hier soir j’ai tiré au sort la personne gagnante et voici son nom :

 

Elise Gosset*

Félicitation à elle, et merci à toutes et tous d’avoir participé !

* Elodie, peux-tu m’envoyer un mail sur chroniquedunemamandebordee@hotmail.com pour ton lot ?

La blogueuse ( n’) est ( pas qu’) une connasse .

Un beau matin de mars, j’ai eu envie d’ouvrir un blog . Enfin , quand je dis  » beau  » , j’exagère un peu ,  j’habite en Belgique quand même .

Bref, un matin, j’ai ouvert un blog. Un peu par hasard. Un peu avec l’envie d’écrire ma petite vie de maman et je ne sais pas trop quoi encore. Un peu avec l’idée que je n’étais pas la seule à aimer autant mes mioches que j’ai parfois envie de les abandonner dans un bois . Un peu parce que je me suis dis que peut-être, j’allais comprendre enfin pourquoi ça me prend tant les tripes de les voir sourire, rire, vivre.

Et puis j’y ai raconté ma vie. Un peu. Ou non, beaucoup. Enfin, ce que je voulais bien. Et puis, petit à petit, j’ai aussi partagé mes découvertes, mes coups de coeurs, mes tests , ….

Je suis entrée dans la blogosphère. Sans trop m’en rendre compte, mais j’y suis entrée. Et je ne me suis pas trop bien rendue compte de l’image que je donnais vu de l’exterieur.

Et puis petit à petit, en rencontrant d’autres blogueuses, en lisant des blogs , en rencontrant certaines lectrices, et en lisant vos nombreux commentaires, je me suis rendue compte.

Je me suis rendue compte qu’en fait, je ne partageais qu’une partie de ma vie, la plus belle , ou la plus drôle. Et combien moi et mes copines blogueuses, avec nos jolies photos d’enfants tout bouclés, nos supers articles rigolos qui mettent en scène notre vie ( virtuellement ) de façon toujours plus cocasse, nos rassemblements trop cool à la découvertes des dernières nouveautés , nos tests sur des produits trop cool ou des endroits trop sympas, on pouvait vendre du rêve, parfois sans trop s’en rendre compte, ou presque .

Oui mais en vrai, c’est vraiment ça notre vraie vie ? Que des rires, de la joie, de gâteaux maisons, des gros bidons, des enfants qui jouent dehors et qui sont super beaux ? Et bien non.

Alors oui, on peut paraître avoir une vie parfaite, une vie merveilleusement cool , exempte de coups durs, de difficultés et de tracas, vu virtuellement.

Mais en vrai, derrière l’écran, et bien on a une vie comme les autres. Une tonne de linge sale qui nous attend, des enfants qui crient partout et n’obéissent pas toujours , des galères de couples, des fins de mois difficiles parfois, des coups durs, des moments où la vie ne nous fait pas de cadeaux. Comme vous.

Mais ça, sur mon blog, je ne vous le dis pas toujours. Parce que je n’ ai pas toujours envie de tout partager, ou du moins pas tout le temps. Et puis aussi peut-être parce que mon blog et ma page, c’est mon petit havre à moi, mon petit endroit où rien n’est grave, où tout est drôle et où je ne garderai que le meilleur. Le meilleur de ma vie. le meilleur du temps qui passe, et surtout, oublier les galères.

Pas comme si elles n’existaient pas hein , mais parce qu’en vrai, le bonheur n’est pas un objectif, mais un état d’esprit .

Alors merci d’être là, et de partager avec moi ma vie virtuellement parfaite, mais en vrai comme toutes les autres.

{ La mode des mamans débordées } Look de femme enceinte #1

Cette fois c’est officiel, je suis passée en mode gros bidon ! Alors oui, j’attendais ça depuis le début de ma grossesse. Voir ce ventre être de plus en plus rond, c’est un peu comme l’officialisation de la chose, la preuve visible qu’une petite chose pousse en moi et que j’ai le droit de dévorer 18 paquets de chokobons par semaine.

Mais après, en vrai, il y a un truc chiant quand un ventre s’arrondit : tu ne rentres plus dans rien … tes jeans, tes t-shirts, tes pulls…. à la limite ton legging …. et encore, il te serre au ventre. Alors voila, on se met en quête de chouettes tenues pour ton ventre, sans se ruiner, parce que bon, ça ne dure après tout pas si longtemps … mais là, c’est le drame . tu ne trouves que des trucs laids OU Cher ( ou les 2 )

Seulement voila, ce n’est pas parce que je suis maman que j’ai laissé ma feminité au placard. Même si je ne depense pas mon salaire en shopping, j’aime me sentir belle et bien habillée.

Alors Aujourd’hui pour la première fois et 4 fois en tout pour ce blog, je vais vous faire découvrir des chouettes looks de femme enceinte, made in     » Envie de fraise  » 

Envie de fraisec’est une marque de vêtements femmes enceintes et maternité hyper sympa, confortable, classe et très abordable.

logo

Et aujourd’hui, pour mon premier article mode  » grossesse » , je vous partage un look que j’ai mis 2 fois, pour 2 sorties un peu chic , la saint Valentin et les 60 ans de ma belle-mère.

 

Pour ces occasions,  » Envie de fraises  » m’a proposé la robe FELICINE , très habillée je trouve avec sa ceinture dorée et ses manches larges. ça lui donne un petit côté empire assez joli., non ?

look

 

 

Comme j’aime plutôt la simplicité , je l’ai juste accompagnée d’un rouge à lèvres et de vernis rouge, pour donner de la couleur à mon look.  En plus elle est super confort grâce à sa matière t-shirt et facile d’entretien . La ceinture étant au dessus du ventre, elle n’encombre pas, même après un bon resto :p

J’ai donc assez bien adhéré à ce look  » Soirée  » made in  » envie de fraise  » et je la garde pour d’autres occasions chics ou simplement pour me faire plaisir .

Je porte cette robe en gris, mais elle existe aussi en framboise, en marine, en beige et en Taupe .

Si tu aimes et que tu as envie de découvrir cette robe ,ou d’autres c’est par > ici <

 

La prochaine fois, je te proposerai un look plus relax , et un look working girl ! à bientôt les mamans ;)

 

 

Faut-il du courage pour avoir des enfants ?

Je me doutais que ça arriverait. Et à dire vrai, je le redoutais un peu, car je savais combien ça m’énerverait . Et puis un jour c’est arrivé, on me l’a dit… et ça m’a fait l’effet que je pensais que ça me ferait, mais en pire. Peut-être les hormones, la fatigue, toussa.

Et Donc, un jour, alors que l’on annonçait la ( bonne ) nouvelle à une partie de la famille, on a eu droit à ce fameux :  » Et bien vous avez bien du courage !!!  » ajoutons à ça un petit : «  Moi je ne pourrais pas , je n’ai vraiment pas assez de courage pour m’occuper d’une famille nombreuse  » histoire d’en remettre une couche .

Je ne sais pas très bien pourquoi ça m’a fait cet effet-là, mais ça m’a fait cet effet-là. Tu vois celui où tu as les yeux qui te sortent des orbites et tu tu te prends pour Bruce-Lee dans ta tête  ? Mais s’énerver, ce n’est pas bon pour bébé.

Et puis, l’autre jour à la boulangerie , on me la refait. Alors que je faisais la file avec les monstres pour aller chercher un goûter ( et que, ok, monstrinette ne tenait pas en place ) ( comme d’hab en vrai )  , une dame m’a dit : »  et bien , avec ces 2 là , refaire un petit en plus, il faut être bien courageuse « 

(Ah oui , j’oubliais , il y a eu aussi cette charmante inconnue qui m’a demandé à quoi ça servait de refaire un autre bébé vu que j’avais deja LE garçon et LA fille, mais bon, je m’écarte presque du sujet )

Et ça m’a fait la même chose que la première fois qu’on me l’a dit, mais en plus agaçant encore, vu qu’à la base, je ne leur avais rien demandé , hein .

nico_2_meme-www.memegen.fr

Et puis je me suis posée une question un peu con. Une question que je ne m’étais jamais posée avant : Faut-il ( vraiment ) du courage pour avoir des enfants ?

Parce que tu vois, pour moi, faire preuve de courage c’est affronter une épreuve de la vie à laquelle on ne s’attendait pas et/ou à laquelle on doit faire face, du genre se battre contre un cancer, faire le deuil d’un parent, apprendre que son mari nous trompe avec la pétasse de la compta, apprendre qu’on est pas la fille de son père, partir à la guerre, ou je ne sais pas moi, quelque chose comme ça .

Alors, à l’heure où les enfants sont attendus, voulus, désirés. ( Oui je sais, les accidents c’est possible, mais avouons qu’avec les techniques de contraceptions actuelles, c’est quand même beaucoup moins courant que du temps de nos grands-mère hein ), peut-on dire qu’il faudrait du courage pour faire ( et éduquer ) un ( ou plusieurs ) enfants ?

Enfin je ne sais pas, mais j’imagine un peu la scène :  » Écoutes chéri, tu sais, toi et moi on est vraiment bien tout les 2…. Mais voila, on va devoir faire des enfants très bientôt …. Oui je sais, c’est terrible ce que je t’annonces, il va falloir se montrer courageux. Mais si nous nous serrons les coudes, toi et moi il y a moyen que l’on survive à ces 25 prochaines années …. C’est pas que ça me fasse particulièrement plaisir tu vois, mais la survie de l’espèce en dépend, alors Soyons forts mon amour ! !  »  

Vraiment ?? Enfin je ne sais pas, si on en veut pas, si pour nous faire des enfants n’est que supplices et inconvénients, on en fait pas, ou plus , non ?

Selon moi, pour faire des enfants, il faut certes de la patience, du self-contrôle, de la compréhension, de l’indulgence, du recul,  de l’envie, un brin de folie et surtout de l’amour . Une tonne d’amour à donner ( et puis aussi un peu de second degré ) . Mais du courage, non .

Alors si un jour je vous annonce que j’ai un cancer, que mon mari à été voir ailleurs ou que mon père est en fait Dark Vador, souhaitez-moi beaucoup de courage.

Mais en ce qui concerne une famille qui s’agrandit, peut importe le nombre d’enfants qui y grandisse déja,  je crois que la meilleure chose à dire c’est ….. Félicitation. Et SURTOUT , rien d’autre .

.