Working mum : entre tentative d’organisation et débordement .

Si vous suivez un peu le quotidien de la famille débordée, vous savez que pas mal de choses ont changées pour nous. Et pour cause , j’ai repris le travail hors de la maison à temps plein. Un mois après ce cap, je voulais vous donner un peu des nouvelles, un peu brouillon certes .

Alors oui, ça implique de GROS changements dans notre vie, et surtout dans la vie de nos enfants . Et après 1 mois, il y a du positif et du négatif. De la nouvelle organisation et des recherches de repères .

Et je dirais qu’il y a une chose primordiale qui a changée dans notre vie : le partage des tâches . Il était clair que lorsque j’étais à la maison, il m’incombait la majeure partie des tâches ménagères, l’organisation au niveau des enfants . En tout cas il nous paraissait évident que c’était à moi de gérer cela .

Aujourd’hui, je travaille autant voir plus d’heures que papa débordé, donc nous avons partagé les tâches , qu’elles soient ménagères ou organisationnelles . Petit à petit , nous prenons nos repères. Nous préparons le menu de la semaine ensemble selon nos horaires , je commande les courses, papa va les chercher ( il a un drive à côté de la gare où il prend le train ) , il va rechercher les enfants et commence la préparation des repas , afin que l’on mange à une heure correcte vu que je rentre plus tard .

Je m’occupe des enfants le matin vu qu’il part très tôt, il s’en occupe jusqu’à mon retour vu que je rentre tard. Je suis plus souvent et naturellement à m’occuper des bains des 3 gnomes, la préparation de leurs affaires pour le lendemain.

Je m’occupe plutôt des lessives alors que lui s’occupera plus facilement de la vaisselle.

La mise au dodo des enfants se fait à la carte papa ou maman selon les envies et demandes des enfants .

Au niveau de la répartition, on s’y retrouve à peu près. on court BEAUCOUP . on est vachement plus dans le mouv, c’est clair. Avant, le soir papa débordé rentrait et tout était près ou presque . aujourd’hui on doit tous être de la partie . Même les enfants ont leurs petites tâches ( mettre la table, deposer leurs vêtements dans le panier à linges, … )

Du côté des enfants, c’est un peu plus compliqué j’avoue. ils ont eu tellement l’habitude que ce soit tout le temps moi qu’ils ont un peu de mal à gérer mon absence physique . Ptitederniere hurle de joie en me voyant et s’accroche à moi tel un Koala . du coup on fait le plein de bisous et de câlins qui n’ont pas été fait pendant la journée . et après des bisous-calins, un bon repas et un bain en compagnie de maman elle part se coucher remplie d’attention.

Les grands ont l’air de s’adapter par moment, perdus à d’autres. Bref, comme je l’ai dit plus haut il y a du plus et du moins . C’est assez ambivalent

Il y a une organisation à gérer, des marques à trouver encore, mais Cela dit, après plus de 2 ans à la maison je ne regrette pas d’avoir repris le chemin du travail, même si j’avoue que 3 enfants et un temps plein est assez hard.

Il m’ fallu délégué beaucoup sur un tas de points : organisationnel, éducationnel , ….. au papa surtout .ça équilibre , et c’est bien aussi. ( bien qu’ il ait toujours été fort présent en tant que papa ) . C’est un fait, je suis moins là. je ne suis plus là à la sortie de l’école, je suis au travail. je ne m’occupe plus des devoirs vu que je suis au travail . parfois c’est facile , que parfois moins . parfois je kiffe être une working mum et vivre dans une famille moderne, parfois je culpabilise de ne plus être là H24 pour eux. Mais après, tout à fait rationnellement, même si j’ai la chance d’avoir un emploi intéressant et épanouissant professionnellement parlant  , il faut bien avouer qu’il y a surtout une chose que cela m’apporte : je peux payer mes factures sans sueur en fin de mois ( sans être dans une aisance incroyable ) et ça tu vois, c’est juste la réalité de la vie. je trouve déjà que quelque part j’ai eu beaucoup de chance d’avoir pu  m’occuper d’eux pendant un bon moment , un des plus important je dirais, c’est à dire alors que monmonstre était en plein decrochage scolaire et Ptitederniere en gros RGO .

heureusement, nous sommes bien entourés et je crois que petit à petit les enfants s’y feront et que l’on peut même y trouver des points positifs au niveau de leur autonomie et leur implication dans la famille .Le plus difficile à gérer sont les rendez-vous médicaux de monmonstre pour gérer son TDAH et le fait que ce changement implique de GROS tests de la part des grands pour retrouver de nouvelles limites. et ça, c’est pas trop trop facile à gérer quand tu as 9h de boulot dans les jambes .

Comme je vous le disais plus haut, cet article est assez brouillon, comme notre vie actuelle en fait , mais on tend chaque jour vers une organisation de plus en plus optimale et sereine . on va s’y faire et même que ça va le faire, parce qu’on s’entraide tous et surtout que l’on s’aime fort .

Mais c’est sport , j’avoue ahahaha.

 

20130404_120426

 

Publicités

5 réflexions sur “Working mum : entre tentative d’organisation et débordement .

  1. Allez courage! Depuis ma seconde j’ai repris a 80% donc « repos » le mercredi! Pas évident de bosser des journées complètes et d’être disponible le soir pour les petits monstres !!! Heureusement j’ai également un mari très impliqué et qui peut être à la sortie de l’école a ma place… Le mercredi c’est MA tâche ! Mais ça ne va pas te rassurer, les enfants auront tjrs des moments où ils s’adaptent bien et d’autres non.. Ma grande de 7 ans refuse parfois de s’habiller seule le matin juste pour m’obliger a prendre 5 minutes que pour elle… Mais tant qu’ils vont bien, c’est le principal!

  2. Vous parlez d’organisation assez brouillon, moi je trouve ça pas mal au bout d’un mois. Biensur que tout ira de mieux en mieux tant qu’il y a de la motivation des deux côtés (papa et maman). C’est sur que c’est très sportif mais comme on le dit « le travail c’est la santé « . Et avoir pu passer un bon moment à ne profiter que des enfants et de son foyer ća fait du bien, mais ensuite il faut retourner à la réalité financière et sociale on peut dire. C’est notre mode de vie et on y peut rien…et ça n’est pas plus mal je dirais. En tout cas j’adore vous lire car je me retrouve beaucoup dans vos récits. Bon courage à toute la petite famille et ne vous entée surtout pas coupable car vous ne l’êtes en rien😉!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s