Et puis il y a eu toi.

Je me souviens très bien du premier anniversaire de tes ainés . Et à chaque fois c’était à peu près le même cinéma dans ma tête de maman torturée. Du stress, de la peur, de l’angoisse, et surtout, surtout un ventre qui se sert, un gout de trop peu, de quelque chose qui m’échappe. un sentiment de dépossession, du temps qui file entre nos doigts et contre lequel on ne peut absolument rien faire . Frustration ! Demain ils auront 25 ans, moi 50, et je n’aurais rien vu venir . Quelle injustice que cette vie qui file à toute vitesse.

Et puis il y a eu toi. toi, tu es arrivée un peu comme ça, presque par hasard, ou en tout cas par un malentendu. Toi, tu as vécu avec moi tellement de choses, de l’interieur. Des situations difficiles, presque indomptables. Le chaos. Et puis il y a eu toi, et ta douceur. Il y a eu la peur aussi, à l’aube de ta vie passée par le chat de l’aiguille, ta si petite et si précieuse vie sauvée in extremis. Une épreuve du feu.

Aujourd’hui donc, depuis presque 1 an,il y a toi, pas la 5 eme roue du carrosse non, la cerise sur le gâteau. La cerise douce et acidulée. La petite fraîcheur qui adoucit tous les moeurs. La vie avec toi n’est pas plus facile, que du contraire.  Le temps ne s’est pas arrêté, il a maintenant pris le TGV. Mais même si je ne sais pas vraiment l’expliquer, depuis toi la vie est plus juste, plus complète, plus entière.

Parce que toi, du haut de tes pratiquement 12 mois, tu nous as appris tellement sur nous . sur moi surtout. j’ai repoussé mes limites, j’ai fait exploser mes angoisses, et je sais aujourd’hui que la vie est précieuse mais difficile, qu’elle est souvent un combat, qu’elle ne tient souvent qu’à un fil, qu’à une petite seconde de trop ou de trop peu. 

Et alors que demain  tu auras 1 an, pas d’angoisses cette fois, pas de stress, pas de peur ni de sentiment de trop peu. Juste cette fierté de te voir grandir à ton rythme, de joie que tu sois parmi nous, de bonheur à vous voir évoluer à trois et le sentiment que la parentalité n’est pas une destination, mais un chemin. Mais ça, ce n’est que depuis que l’on est au complet que je l’ai compris.

Depuis qu’il y a toi .

 

lulu

Publicités

8 réflexions sur “Et puis il y a eu toi.

  1. Magnifique ! J’en ai les larmes aux yeux ! Profite bien de tes trésors maman débordée, car comme tu dis le temps passe si vite…

  2. Tellement beau! Je suis tombée enceinte de ma 3ème juste après votre accouchement, aujourd’hui elle va avoir 3 mois et comme vous le dites si bien « depuis toi » notre famille est au complet!
    Bon préparatif d’anniversaire!

  3. Oh là là il faut vraiment être maman pour comprendre et écrire ça 🙂 Joyeux anniversaire à la cerise sur le gâteau 😉

  4. Pingback: { Rétrospective de vos coups de cœur sur le blog } Les articles les plus lus de 2016 ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s