La préparation à la naissance : Comment et pourquoi .

Prepa-classique-620x400

 

 

Depuis quelques semaines, j’ai commencé, en partie avec le papa débordé, la préparation à la naissance de ptitedernière.  Et je me suis dis que peut-être, si vous n’en aviez pas marre que je vous parle bébé, vous pourriez être intéressées par ma triple expérience sur la préparation à la naissance .

 

La préparation à la naissance : Pourquoi ?

Pour Monmonstre, je n’ai pas vraiment impacté l’importance d’être suivie pour préparer sa venue. J’ai donc suivi, sur les conseils de mon gynécologue, une préparation classique à l’accouchement : Respiration, position, et préparation du périnée chez une Kiné.

Cette préparation m’a beaucoup aidé pour la poussée. Monmonstre est arrivé en 7 poussées, à peine. Mais en ce qui concerne la gestion de la douleur et des changements émotionnels avant-pendant et après bébé. Et autant le dire, ça a été le Tsunami . le 1 er bébé, un accouchement difficile et douleureux, le stress de sa venue, un mega baby blues. Et étant quelqu’un de très sensible, je sentais que j’étais passée à côté de quelque chose.

Pour Monstrinette, j’ai eu envie d’aller plus loin et de mettre en place une préparation affective à la naissance, avec une sage femme. Pour conscientiser sa venue. Pour en parler, pour se préparer . moi , et ma famille.

Et aussi pour prendre du temps pour la grossesse, l’espace de quelques fois sur 9 mois  .Parce que lors d’une 2eme grossesse, on a vraiment moins de temps à consacrer sur ce ventre qui s’arrondit, et se préparer . émotionnellement, mais pas que . Et je dois dire que grâce à cette préparation, les choses ont été plus facile, sur tout un tas d’aspects ; la gestion de la douleur, les positions qui aident à la descente du bébé, la conscientisation de mon corps, les respirations et sons qui soulagent, ….

Alors pour Ptitederniere, c’est tout naturellement que j’ai recontacté la sage femme qui m’avait suivie pour Monstrinette.

 

Les différentes préparations possibles 

 

Dans le monde des préparations à la naissance, il y a tout un panel de possibilités. Alors comment et quoi choisir ?

Je dirais que cela depend vous et de vos attentes concrètes , de vos désirs, de votre personnalité. Je vous ai donc préparé un petit Topo des possibilités :

  • La preparation affective à la naissance  : 

La préparation affective se fait généralement avec une sage femme, lors de consultations seule ou en couple. C’est un rendez-vous avec bébé, un moment de discussion entre la maman, le papa et la sage-femme. on peut y parler de ses envies, ses angoisses, ses désirs. On y fait, au choix, de l’haptonomie, des technique de massages, de la relaxation. On y voit des positions pour favoriser la descente de bébé lors de l’accouchement, la gestion de la douleur, de la poussée, du rôle du papa dans l’accouchement, des maux de la grossesse. On y prépare, si on le désire, un projet de naissance.

On peut aussi parler de l’après, de l’allaitement , du retour à la maison, des soins bébés, des massages bébés, la gestion de la fratrie, ….

Les rendez-vous avec la sage-femme sont un moment de discussion et de rencontres personnalisés, où, en fait, on y parle de ce que l’on veut, selon nos envies et nos besoins, au fur et à mesure des séances et des semaines qui passent . C’est une méthode globale qui peut reprendre, selon les formations de votre sage-femme, plusieurs techniques expliquées ci-dessous .

C’est ce que j’ai choisi pour Monstrinette et pour Ptitederniere.

  • L’haptonomie:

Le principe de l’haptonomie est de mettre en place une relation entre le(s) parent(s) et l’enfant in utero par le toucher. Cela peut se mettre en place dés le 4eme ou 5eme mois.

C’est un moment de contact tendre, une façon de dire au bébé  » On est là, on t’attend, tu es aimé et attendu dans notre famille  » . Cela peut permettre aussi au papa de conscientiser la venue de l’enfant, ainsi qu’à la maman, par le toucher des les jeux affectifs.

C’est aussi une technique intéressante qui, lors de l’accouchement, peut s’avérer utile pour faire descendre le bébé, en lui  » montrant le chemin  » par le touché, par des positions de mains sur le ventre de la maman.

  • Le Yoga prénatal : 

Le Yoga prénatal est une technique qui offre aux futures mamans détente et relaxation . Cela permet aussi de prendre conscience des changements de son corps, de les apprivoiser. Au niveau du corps, il permet de gérer sa respiration, ses douleurs et de laisser s’évacuer les tensions physiques et émotionnelles dù à la grossesse.

  • La sophrologie : 

C’est une technique de relaxation profonde , qui se fait souvent en groupe, ou individuellement . La sophrologie vous proposera de travailler sur votre respiration et votre bien-être pour gérer au mieux la grossesse, l’accouchement , les contractions et la douleur, entre autre par la visualisation positive.

La sophrologie peut aussi vous aider à gérer, une fois bébé arrivé, la fatigue et le stress.

 

  • Le chant prénatal : 

Le chant prénatal est un moment dont le but est aussi de procurer bien-être et relaxation, mais qui aidera pendant le travail vers la sortie de bébé. En effet, les vibrations sonores aident à soulager et diminuer la douleur pendant les contractions, et aident le bébé à passer .

  • La préparation aquatique : 

C’est une préparation surtout corporelle . Elle permet, par des exercices dans l’eau, de diminuer les tensions et douleurs dans le corps des mamans, d’améliorer la circulation sanguine dû au massage de l’eau sur le corps en mouvement, de renforcer certains muscles sollicités pendant la grossesse et la naissance.  On peut aussi y travailler la respiration, importante pendant l’accouchement

Cette technique permet aussi de prendre conscience de son corps et de la place de bébé, pour un bien-être et une conscientisation de son corps en plein changement.

  • L’hypnose :

L’hypnose est un travail de relaxation extrême qui se fait sur des états modifiés de conscience. Cette préparation apprend à entrer en soi, dans un état de confort extrême, et ce, malgré les douleurs pendant la grossesse, et surtout, pendant l’accouchement.

L’hypnose peut aussi mener à une grande relaxation qui a pour but de retirer les tensions corporelles, émotionnelles, et les angoisses dû à la fatigue, la grossesse , l’accouchement et l’arrivée de bébé.

 

 

Toutes ces techniques, peu importe celle(s) choisie(s) , doivent être faites par des professionnel(le)s de la naissance. Et bien entendu, le choix de l’une ou l’autre technique se vaut et dépend de vos envies et besoins . Il n’y en a donc pas une plus valable ou intéressante que d’autre, cela dépend surtout de vos souhaits pour ce futur bébé, selon votre personnalité.

 

Et pour finir, quelques sites intéressants pour qui parlent des différentes préparations à la naissance possibles :

http://www.naissanceaffective.com/

http://www.maisondelanaissance.be/

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “La préparation à la naissance : Comment et pourquoi .

  1. Salut,
    Ça fait peur de devenir maman, du moins, c’est ce que je ressens ! Il y a tellement de choses à faire qu’on en perd la tête. Pour ma part, j’avais lu des billets concernant la préparation à la naissance sur https://www.realisezvosprojets.sofinco.fr/famille/ . Par exemple, j’ai appris qu’il existait des tétines connectées, le Pacif-i ! LOL. Pour revenir à ton article, j’ai bien l’intention de faire des exercices dans l’eau pour me déstresser. Par contre, je me vois mal participer à des séances d’hypnoses. :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s