Les vacances débordantes de la famille débordée

La rentrée est passée, et nos vies ont repris leurs cours et le train-train fait de nouveau la loi  C’est donc le bon moment pour partager avec vous nos vacances de parents débordants.

Nous avons eu la chance de pouvoir partir au soleil, à la frontière espagnole. Et vu le temps pourri que nous avions par chez nous, c’était plutôt une bonne idée. Nous sommes donc parti prendre le soleil.

Après un voyage de nuit ( on a trouvé que ça pour que les monstres ne s’entretuent pas dans la voiture pendant les 14h de route. Ouais, 14h ) , nous voilà arrivé à notre endroit de villégiature, un camping assez sympa, tout près de la mer.

Le camping, c’était une première pour moi, je me demandais si on allait se plaire.  Papa débordé, lui, avait passé toutes ses vacances d’enfant et d’ado en camping avec ses parents, et il en avait de très bons souvenirs.

10553344_713901851996626_3394073734207375228_n

 

Le Bungalow était assez petit, mais on avait une chouette terrasse,  ensoleillée comme il faut, et ombragé gràce à ces jolis arbustres.

Après avoir vidé la voiture et ( plus ou moins ) rangé les vêtements dans les petites armoires, un seul mot d’ordre: à nous les vaccccannnnnces !!!!!!

Oui bon, quand je dis vacances, je ne dis pas farniente, parce qu’en fait, partir en vacances avec 2 enfants de 3 et 5 ans fait avec une pile au lithium dans le luc, ça n’a rien de reposant,en fait. Par contre, c’est plutôt sympa ( enfin, quand ça ne braille pas ).

Pour nous les vacances, ce fût donc :  des journées qui commencent à 8h ( un peu plus tard qu’à la maison, c’est deja ça de gagné ), des petits déjeuner crapuleux à coups de pains au chocolat, promenades à vélo, plongeons dans la piscine, ballades à la mer, dégustation de glaces, visites des environs, promenades dans les marchés locaux, re-promenade à vélos, petits restos , ballade en bateau, apéros au soleil, et re-re-promenade à vélos ( ouais on a essayé de les assommer de fatigue pour être peinard le soir ) ( et non, ça n’a pas marché )

IMG_2343[1] IMG_2367[1]

IMG_2410[1]IMG_2542[1] IMG_2394[1]IMG_2569[1]IMG_2489[1]IMG_2422[1]IMG_2572[1]IMG_2512[1]IMG_2463[1]IMG_2405[1]

 

On a pris le temps d’être ensemble, on a profité de bons moments et on a même eu l’occasion d’apprendre à Monstrinette à faire du vélo ( depuis, elle a eu un vélo à son anniversaire, et elle est trop contente de faire comme son  » gand frèrrrrre « )

On s’est aussi fait pleins de copains de vacances. Surtout Monmonstre au début, et gràce à lui, on a sympathisé avec une chouette famille parisienne. C’est ça le camping !

Papa débordé avait l’air de revivre avec bonheur ses souvenirs de vacances d’enfants, et ça faisait plaisir à voir. De mon côté, après avoir fait 16 crises cardiaques en voyant Monmonstre disparaitre toutes les 3 minutes avec son vélo à la vitesse d’un cycliste du tour de France, j’ai relaché la pression quand j’ai vu que tous les enfants du camping faisaient pareil et s’amusaient ensembles.

Bref, on a eu des journées chargées. Chargées en amour, en souvenirs, en bons moments. Chargées en crises aussi, en bagarres entre frère et soeur, en pêtage de plomb pendant les visites, comme à la maison en fait ( t’imaginais quoi, que mes enfants étaient parfaits? Ben non, ils sont aussi relous que les tiens ) ( voir plus ) .

On est revenu gonflés à bloc et la peau dorée, mais pas tellement prêt à  reprendre le rythme de nos vies et notre train-trains quotidiens.

 

C’est quand les prochaines vacances ?

 

Publicités

2 réflexions sur “Les vacances débordantes de la famille débordée

  1. J’adore! C’est tellement joliment raconté! Et sinon, clair que les vacances avec des enfants, c’est plus l’même, mais quand on le comprend et qu’on l’accepte, ça donné de jolis récits comme le tien! Merci d’avoir partagés ces chouettes moments avec nous! 😀

  2. vos vacances donnent envie ! 🙂 nous aussi bord de mer, avec des angoisses aussi car le grand ne sait pas nager mais veut aller au bout du monde dans l’eau, il part à gauche on ne le retrouve plus…Bé non en fait il est à droite car il a retrouvé ses copains. Ils se disputent car Machin a pas voulu ramasser le millième bigorneau, parce que Truc lui dit qu’il tire comme une truffe au ballon …..etc…Bref par moments on se croirait dans les histoires du Petit Nicolas ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s