Choisir le sur-mesure #2 La mise en place

 » Choisir le sur-mesure  » , c’est bien joli. C’est un chouette concept de vie…. mais une fois qu’on a décidé de vivre comme ça , on fait quoi ?

Choisir le sur-mesure, pour nous, ça veut dire vivre comme on le veut vraiment, loin des stéréotypes, des préjugés, se défaire de la société et de sa  » normalité sociétale  » pour trouver notre bonheur, et surtout être à l’écoute de nous-même.

Ca ne veut pas dire pour autant vivre à contre-courant, absolument différemment et en tout point, de partir vivre au Pérou élever des lamas dans une cabane sans eau ni electricité. Mais ça veut dire chercher ce qui nous rend heureux vraiment et en prendre soin.

Après beaucoup de grands discours et mise au point, on a décidé de mettre les choses en place, pour commencer une vie  » sur mesure  » , où le bonheur à sa place et où on prend le temps de faire les choses correctement, sans se mettre la pression.

On a donc mis en place, sur les conseils d’une amie, un tableau de vie .

Un tableau de vie ? C’est quoi encore ce truc ?

C’est un tableau à colonnes, où l’on couche sur papier notre vie. On y a mis plusieurs colonnes : Ce qu’on aime , Ce qui nous rend heureux , ce qu’on aime, ce que l’on aime pas, ce qu’on voudrait changer, nos objectifs de vie.  Pour ce tableau, on s’est dit qu’on pouvait se lacher, imaginer sans  » contraintes  »

Papa débordé et moi avons donc rempli chacun, tout en discutant nos colonnes. On avait chacun notre tableau , car même si nous sommes ensemble, nous sommes 2 personnes aux caractères, aux vécus et aux envies différentes.

Une fois ces colonnes remplies, nous nous sommes confrontées à elles. Nous nous sommes poser de vrais questions existentielles du genre :  » sommes-nous heureux aujourd’hui? Vivons-nous la vie que nous désirons ?

Ces tableaux nous ont permis de mieux comprendre l’autre dans ses envies, desirs de vie et ambitions . Nous avons eu bien entendu des résultats différents . Mais  on a pu enfin comprendre une chose importante : Nous n’aimions pas le chemin que prenait notre vie.

Changer tout pour mieux redémarrer 

Il fallait donc que ça change. Parce qu’on ne veut pas détruire notre vie, notre famille, notre couple, notre amour. Et parce que l’on veut être heureux , ensemble, que nous avons des envies différentes mais tellement d’amour l’un pour l’autre.

Après avoir pris en compte ce tableau, nous en avons fait un 2eme, avec nos obligations, parce que même si ça fait chier, dans la vie on en a pleins. Comme aller bosser, payer nos factures, …..Et ensuite, nous avons tenté de mettre le doigt sur nos problèmes . Le nôtre , comme celui de beaucoup de famille , c’est le manque de temps .

Une fois nos envies, nos obligations et nos problèmes mis au clair, il ne reste plus que un tableau à faire : Comment changer notre vie, en prenant en compte ces 3 paramètres, pour être enfin heureux.

Nous avons cherché, calculé, échangé, pensé, communiqué, mais surtout, on a tenté de respecter les besoins profonds de chacun, enfants compris . Bref, on a (re) pensé notre vie dans son ensemble.

 

Et on a trouvé une solution . NOTRE solution. Pas la plus simple, mais la nôtre, celle qui nous respecte, au plus profond de nous. Celle qui nous convient, à nous 2, à nous 4 mais aussi à chacun de nous .

 

Et chez nous, ça passe par quoi?

Comme je vous l’ai dit plus haut, cette solution de vie est propre à nous, et nous correspond autant qu’elle ne pourrait certainement pas correspondre à d’autres, je ne vous expliquerai pas tout dans le détail, mais voici dans les grandes lignes ce qu’on met en place :

On retrouve du temps :

  • Pour moi ça passe  par un  » recentrement » de mes projets professionnels. Je garde mon entreprise, et je reviens à l’essentiel de ce que je souhaitais à la base : partager ma passion et mon savoir de la cuisine naturelle et gourmande en ateliers. Pour mes autres projets ( production, toussa ) je laisse mûrir, je ne m’emballe pas. Je garde mon blog ( celui que tu lis actuellement ) mais sans  » obligation » de publier, d’écrire….. mon blog est un plaisir, pas une prison 🙂 . Je garde mes petits boulots en interim mais je n’accepte pas tout. et surtout, ma plus grande priorité : je m’occupe de ma famille , de mes enfants , car c’est ce que j’aime le plus au monde, car dans mon coeur, je suis avant tout une épouse et une maman. j’ai donc décidé de me recentrer sur ça . Je suis dés lors la gardienne de la famille : je gère l’organisation, le ménage, les activités, les courses, les déplacements, les bobos, les calins, les besoins de tous ( même les miens ) .
  • Pour papa débordé, c’est passé par mettre des choses en place pour que son boulot ne le bouffe plus autant aussi, même si avec son travail c’est un peu difficile, il a su trouver des solutions. Il tente de recentrer pour pouvoir passer du temps en famille. De son côté, son rôle passe aussi par une aide dans la maison si j’en ai besoin , et avec le sourire, mais ce n’est pas lui qui gère l’organisation interne de la famille . Pour le reste, il reprend ce qu’il aime faire en extra : le sport .

En gros, on a recentré nos tâches et on connait aujourd’hui plus les rôles de chacun . On les a choisi en toutes connaissances de causes, selon nos besoins, obligations et envies.

  • Pour notre famille, c’est passé par organiser des activités ensembles. mais des activités simples et qui nous connectent ensemble. On essaie d’aller se promener en famille, de faire du vélo, d’aller se promener au lac près de chez nous, et de voir nos enfants s’amuser et grandir . On peut aussi profiter d’un ciné ou autres, on est pas des hippies hein, mais on aime être dehors, et on s’est rendu compte que nos enfants aussi, et qu’on est tous très heureux quand on est dehors. Alors on tente de profiter de la nature autant que possible, et c’est le bon moment par ce bon temps .
  • Pour Les monstres, ça passe par un changement aussi. Je  » delègue  » moins, je suis plus avec eux , alors c’est aussi un changement pour eux . mais à les voir tellement évoluer depuis, je pense que ça leur est bénéfique ( j’en parlerai davantage dans un autre article car ce que l’on est en train de mettre en place au niveau des Monstres est beaucoup plus vaste et ferait très bien l’objet d’un article entier 😀 )
  • Pour nous 2 , ça passe par s’organiser des petits moments à 2 1x / mois environ . ça peut être un resto, une sortie, ou plus simplement une après-midi passée ensemble, rien qu’à 2 . ça passe aussi par une écoute plus active des besoins de chacun, par un respect des envies et des besoins de chacun, tout en essayant de les combler au sein de notre bulle  » famille  » et mettre tout cela en musique
  • Pour notre portefeuille : Ce genre d’organisation n’est pas anodine niveau budget, mes boulots en intérim mettent du beurre dans les épinards mais une petite société ne rapporte pas  » beaucoup » ( et coûte surtout du temps, mais c’est une passion avant tout ) , il est donc nécéssaire d’être au  » clair  » niveau argent. Vivre avec un salaire et demi, ça demande de l’organisation et de la débrouille  : fini de combler le temps perdu avec les enfants en sorties aux parcs d’attractions et autres, le budget ne le permet pas….. mais on compense en étant tout d’abord plus présent, et ensuite en faisant des sorties  » budget friendly  » comme une ballade à velo, une sortie à la ferme du coin, ……et on budgetise! ça demande aussi une certaine prise de conscience concernant nos achats :  » En ai-je vraiment besoin? « ,  » Est-ce nécessaire?  » voici les questions que l’on se pose avant de consomner .

Au final, vous l’aurez compris, on tente chaque jour de mettre en place une nouvelle façon de vivre plus centrée sur la  » famille  » et moins sur la recherche d’un objectif à tout pris. Nous nous sommes donné 1 an pour vivre comme cela, en mettant en avant notre famille, nos besoins, nos envies, et nos objectifs, aussi bien professionnel que privé, dans le respect de chacun …. Je pourrais dire que nous marchons sur le chemin de la bienveillante et de la pleine conscience, pour ceux qui connaissent un peu .

Cet article n’est en rien un exemple de vie, ou une explication sur  » comment bien faire sa vie  » , mais vu les nombreux commentaires positifs et demande de suite de notre parcours à la publication de   » Choisir le sur-mesure  » , j’avais envie de partager avec vous nos  » pas  » vers cette nouvelle vie, qui ne pourrait convenir à tous  .

 

( la suite de la suite au prochain épisode )

 

images (1)

Publicités

6 réflexions sur “Choisir le sur-mesure #2 La mise en place

  1. Ah les tableaux !!! PARFAIT !! Exactement ce dont j’avais besoin !! On va profiter des vacances pour se poser, tout mettre à plat, savoir ce qu’on veut vraiment et où on va. Génial, merci pour cet article qui tombe à pic !

  2. une belle facon de voir évoluer sa vie… que dire… il faut prendre le temps de se poser pour y parvenir, et rien que ça ça demande un investissement… je crois que je vais y réfléchir !
    merci !

  3. Bravo! Pour avoir le courage de vos ambitions!
    Je démarre bientôt une nouvelle vie de maman solo et je compte bien aussi me rapprocher encore un peu plus du bonheur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s