Virée Parisienne

macaron ma vie

Préparer une petite valise la veille du départ : quelques vêtements, du maquillage, quelques bijoux fantaisie. Cette fois pas de doudou ni biberons, je voyage sans mes enfants , donc léger . 24h rien que pour moi, le pied !

Me faire déposer à la gare comme quand j’était étudiante, milles bisous à mes petits bouts sans qui je pars pendant un peu plus de 24h. me retrouver à côté d’hommes d’affaires en costumes, sentant la cigarette et le parfum fort, un smartphone collé à l’oreille, à parler contrats, argent, clients pendant des heures . Etre contente d’avoir acheté un bouquin à l’échoppe de la gare pour de ne pas trop m’ennuyer  .

Arriver à destination, me sentir toute petite dans cette grande gare grouillante de monde qui courent et se bousculent. Faire rire la guichetière et prendre 2 metros. sans me tromper . Exploit!

IMAG1598

Rencontrer une Parisienne bien sympa qui me loue une petite chambre, retrouver Allomamandodo. Se préparer entre filles, se dire qu’on va en passer une bonne soirée rien qu’entre nous. Sans entendre  » mamannnnnnnnnnnn  » , sans changer de couche, sans gendarmer, juste pour une soirée. Et Ne parler que d’eux, de leurs bêtises, de leurs sourires, de leurs exploits.

Partir pour la soirée, prendre le bus en sens inverse, prendre 3 metros, courir en talons. aieee .

Rencontrer  » en vrai  » Chut, maman bavarde «  , se marrer toute la soirée, rien qu’entres filles, et sans enfants surtout !Encore parler de nos mioches chiants-adorables-intelligents-collants-fatiguants- mignons. se faire  » charier  » par les copines blogueuses parce que je suis belge est que je dis  » huit  » et pas  » huit » , que je dis » sweet  » et pas  » sweet » ( juste entre nous, je n’ai toujours pas compris la différence hein :p )

Se délecter d’un bon Motijo sur la péniche. Mais juste un , parce que déja que la péniche ça tague, alors t’imagines bourrée? !

IMAG1590

Rentrer en taxi , parce que les transports en commun c’est bien, mais à minuit très peu pour moi . Se mettre au lit en se disant que demain, pas de réveil -vivant qui hurle  » mamannnnnnn c’est l’heure de se lever « , 

Et imaginer ,avec mamandodo, la vie qu’on aurait pu avoir si on avait pas eu d’enfants : sorties, copines, grasse mat’, fiesta et mojito. Et encore une fois ne parler que d’eux. Se demander s’ils ont bien mangé, s’ils ont facilement été au lit,…. Téléphoner à papa débordé pour s’assurer que tout va bien.

Se réveiller tranquille, prendre le temps de se préparer, sans avoir à attraper au vol 2 furies qui ne veulent pas s’habiller. S’inquiéter de comment les papas ont bien pu les habiller .

Partir de chez mon hôte souriante pour remonter doucement vers la gare. me perdre un peu, flâner beaucoup, et regarder Paris vivre, courir. Paris bruyante, Paris grouillante, Paris pressée, Paris ensoleillée. Me délecter de la beauté des petites magasins de Paris, dans leurs styles « retro » . Visiter 1 église, 1 petit parc, 1 marché couvert, et s’étonner de toutes ses échoppes plus gourmandes les unes que les autres . Profiter de quelques rayons de soleil, et de calme .

IMAG1593  IMAG1601 IMAG1600

Me faire plaisir en Allant manger des sushis en attendant le train, car papa débordé et les ptis monstres  ils n’aiment pas ça alors je n’en fais ( ou commande ) jamais  quand je suis avec eux, donc la majorité du temps .

Manger tranquille avec mon bouquin, et ne pas s’arrêter toutes les 3 phrases pour faire le gendarme ou jouer à la dînette. Et , oh exploit, finir son livre !

Leurs trouver à la hâte un petit cadeau. juste quelques  crayons et un livre de coloriage, c’est l’intention qui compte .

Monter dans le train et n’avoir qu’une hâte : les retrouver, les embrasser et reprendre ma place dans cette maison bruyante de rires et de jeux, de chamailleries d’enfants et de bêtises . Etre accueillie par les plus jolis sourires du monde, et les 847 questions existentielles du Monmonstre :  » maman, t’étais ouuuuu ? , pourquoi tu as pris le trainnnn? Tu as dormi ouuuuuuu?  »

Mettre les monstres au lit, profiter de leurs rires et de leurs calins , et me dire que vraiment, il n’y a rien de plus beau que d’être une maman …. même débordée !

Publicités

Une réflexion sur “Virée Parisienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s