de mère à fille ( et vise-versa )

macaron ma vie

Entre ma mère et moi, les relations n’ont pas toujours été simple.  Et au plus profond de ma dépression, il m’est arrivé de beaucoup lui en vouloir. De ne pas avoir fait les bons choix, les bons gestes, de ne pas avoir dit les bons mots, d’en avoir fait trop, ou pas assez. De ne pas avoir su prendre sa place, de ne pas avoir osé, de ne pas avoir su m’écouter. Et lui faire porter le poids de beaucoup de mes manques était une bonne solution pour me décharger, un soulagement même. Et je me suis promis de ne pas reproduire comme tous le monde . D’être plus présente pour mes enfants, plus ouverte, plus à l’écoute, blabla

Mais ces derniers temps, je ne peux m’empêcher de remettre Ces reproches en doute dans ma tête.

Non, elle n’est pas une mère parfaite, elle a fait des erreurs….mais s’en rendait-elle compte? Ou pensait-elle faire au mieux pour nous?

Je suis une maman, comme elle, de 2 enfants rapprochés, comme elle , et pour ma part 1 fois sur 2 je me sens assez nulle comme maman… je me demande si je fais bien, je doute, je fais des essais, des erreurs, et je m’en veux aussi d’avoir mal fait…. je rectifie le tir, je change d’avis, d’idées, et je doute encore. Et parfois je me demande :  » Mes enfants auront-ils des griefs envers moi?  M’en voudront-ils de mes erreurs de mamans?  »  Et puis surtout :

 » Aurais-je fait mieux à sa place ?  » 

Parce que franchement, elle n’a pas eu une histoire facile ma maman : sa mère est plus qu’égoïste , pas ( du tout ) aimante et franchement absente, la relation qu’elle a eu avec mon père a été un cuisant échec et qui ne prenait pas sa place de père ni de mari en fait , et elle s’est retrouvée seule avec mon frère et moi. Rajoutez à ça ma grand – mère paternelle qui lui a pris sa place. Je me dis que face à tant de bâtons dans les roues, aurais-je été une bonne mère?

Car après tout, même si elle n’a pas été une mère idéale, elle a été une meilleure mère pour nous que l’a jamais été sa propre mère pour elle . Plus présente, plus aimante , et ce malgré le fait que sa maman ne lui ai jamais montré le moindre geste d’amour. Elle a tenté de se démerdée  avec mon frère et moi, seule pendant près de 2 ans, et s’est occupé des 2 enfants de son 2eme mari ( avec qui elle est toujours ) alors que les guerres des divorces faisait rage, et avec des moyens financiers plus que limité.

Ma vie de maman, bien que débordante, est quand même tout à fait différente : j’ai un mari présent, une belle- famille fiable, une vie plus ou équilibrée.

Bon , j’ai une vie professionnelle tout à fait à chier   nulle  difficile, et des blessures dû au divorce affreux   compliqué de mes parents, histoire familiale de merde  pas banale,  mais  après avoir fait le tri, j’ai autour de moi des gens bien. Si j’avais eu sa vie, aurais-je fait mieux ? Je ne sais pas . Je ne crois pas en fait. Et Pour le moment, je ne peux m’empêcher de me poser la question.

Et aujourd’hui, ma maman, je sais que je peux compter sur elle. Elle n’est pas parfaite non. Elle a du mal à entendre ce qu’on veut lui dire, elle ne sait pas prendre position, mais elle est là. présente pour moi, à sa façon. Avec ses forces et ses faiblesses, ses imperfections de femmes et ses qualités aussi. Et moi non plus je ne suis pas parfaite. ni comme fille, ni comme maman.

Je pense qu’elle m’aime et essaye de me le montrer à sa façon. Et puis c’est une très bonne grand-mère. Qui s’occupe beaucoup de ses petits enfants, et qui est toujours présente pour eux, sans tenter de prendre ma place ou bien un peu parfois, mais certainement sans le faire exprès, et mon caractère fort remet très souvent les choses dans l’ordre.

Je ne sais pas de quoi sera fait demain, mais aujourd’hui, j’ai vraiment envie d’oublier toutes ces erreurs, et de me concentrer sur ses qualités et les bons moments que l’on a vécu et que l’on a à vivre.  Sur notre relation présente, imparfaite mais existante. Et je me dis que l’important n’est peut-être pas ce qu’on a vécu mais ce que l’on vivra. Car le passé et sellé, Alors qu’il nous appartient encore de construire notre relation présente et future. Et s’il était temps de tourner la page?

Publicités

5 réflexions sur “de mère à fille ( et vise-versa )

  1. 😥
    On dirait mon histoire… Et c’est aujourd’hui, maintenant que je suis moi aussi maman que je me rend vraiment compte de tout ce qu’elle a fait pour moi…

  2. je pense qu’effectivement une maman telle qu’elle soit reste une maman… elle n’a pas vécu de choses faciles et elle s’est toujours débrouillée pour que vous soyez bien, elle a fait des erreurs certes mais comme toutes les mamans , nous ne sommes pas parfaites? j’en fais aussi et toi aussi mais ces erreurs nous font grandir et évoluer. il y a eu une cassure entre vous et malgré cela ta maman t’a pardonné, peu l’aurait fait.. elle vous a repris sans poser de questions et vous a élevé . elle n’a jamais pu compter sur votre père ni pour l’aider financièrement ni pour l’aider moralement et physiquement… elle a joué un peu les 2 rôles et cela n’a pas dû être facile pour elle donc oui ta maman est comme elle est mais c’est ta maman alors profites de chaque instant passé avec elle et partagez que de bonnes et merveilleuses choses ensemble et avec les enfants car la vie est trop courte pour s’emmerder avec des questions du passé et des questions futures vivez votre présent au mieux… ta maman est quelqu’un de bien…..

  3. Je me retrouve énormément dans ton billet… J’aurais pu écrire presque la même chose. Mon histoire de famille est bien sûr très différente, mais je me retrouve en toi. Jusqu’à ce que mon deuxième enfant naisse il y a 5 mois j’étais en conflit avec ma maman et aussi avec moi même. Cette deuxième maternité m’a fait grandir et me poser les bonnes questions. C qd même parfois encore tendu. Et comme toi, j’ai l’impression qu’elle essaie de prendre mon rôle de mère. Mais si je lui en veux, c surtout de toutes ces erreurs commises et je me suis jurées de ne jamais les reproduire. J’essaie donc d’être cette mère parfaite, idéalisée. Et donc je me mets trop de pression mais je fais du mieux possible. Merci pour ce billet, il met des mots sur ma situation.

  4. C’est une bonne décision. Trop s’attarder sur le passé empêche de vivre l’instant présent. Les gens ne sont pas éternels, profitons d’eux comme ils sont maintenant 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s