Quand maman débordée essaye de s’organiser…… un peu du moins !

Il y a quelques temps , je vous expliquais mon désir d’organiser un peu ma vie de maman débordée, à commencer par les repas .

Même si j’aime cuisiner, Comme pour tous le monde c’est souvent le casse- tête quand il s’agit de savoir quoi faire à manger, d’où s’en suivent des courses souvent inutiles, des produits inutilisés qui finissent souvent à la poubelle . Dommage de jeter tant d’argent par les fenêtres. sans compter le temps perdu dans les magasins , et des repas répétitifs, lassant à la fin .

Si vous me suivez mon blog et ma page Facebook, vous savez que papa débordé et moi avons décider de faire la chasse au gaspillage de nourriture et de  temps ( et pourquoi pas d’argent ? ) . Avec une période test de 1 mois, afin de voir comment cela se passe.

menu2[1]

Il y a donc 15 jours que nous organisons notre  » menu de la semaine  » , que je vous partage d’ailleurs tous les dimanches, photos à l’appui, sur mon blog de cuisine , » Dans la cuisine de maman débordée  »

à mi-parcours, je voulais vous faire un petit point sur cette organisation, ses points positifs, ses points négatifs, et les améliorations qui me semble intéressant à y apporter.

Les points positifs :

  • Pas de perte de temps au magasin, on sait ce que l’on doit acheter.
  • Un seul passage au magasin par semaine, voir 2 , encore un gain de temps. J’utilise donc beaucoup plus mon congélateur, pour y conserver les aliments.
  • Pas de casse-tête tout les soirs pour savoir quoi faire à manger . Je réflechis à mon menu le soir, quand les enfants sont au lit, pendant la sieste de Monstrinette ou quand papa débordé est au sport… au calme quoi ( c’est très important pour que la méthode de planification fonctionne et soit un plaisir je trouve ) .
  • Grâce au tableau des menus que nous avons installés dans la cuisine, tous le monde peut voir ce que l’on va manger au soir, pas de  » On mange quoi ? « .
  • Les repas sont plus variés et équilibrés, car quand je fais mon menu, je réfléchis  à ce qu’il y ai assez de légumes, ….. ce qui n’est pas le cas lorsqu’on prépare à la derniere minute.
  • Si certains plats me font envie mais qu’il me semble trop long à préparer, à faire mijoter, je m’organise pour commencer la préparation la veille. Au contraire, si je sais que ce jour là ou ce jour là nous avons quelque chose de prévu, où un horaire chargé, je prévois un repas très rapidement fait, ….
  • Je sais exactement ce que j’ai dans mon frigo, je n’achète rien  » au cas où » . Je sais donc mieux gérer mes produits, leurs péremptions,….  Je n’ai donc plus un frigo dans un bordel incroyable, mais relativement plus aéré. Et BEAUCOUP MOINS de gaspillage, ça , c’est un fait certain!

Les points négatifs 

  • Qui dit planification, dit pas de surprise. On sait ce qu’on va manger le soir, le lendemain et le sur-lendemain aussi. vu comme ça, ça peut paraître barbant. Il est donc important de mettre un peu d’originalité dans la préparation du menu. 
  • On avait prévu tel plat, mais le jour J on a plus du tout envie de manger ça . Si c’est possible, on échange avec le plat d’un autre jour, mais quand la viande est décongelée, c’est hélas trop tard ( ben oui le but c’est aussi de gâcher moins quoi ) . il faut donc pouvoir faire avec.
  • Il est nécessaire de faire sa liste de course correctement et ne rien oublier.
  • Il faut avoir un congélateur disponible pour mettre les aliments qui doivent être congeler ( surtout la viande )

Jusqu’à présent, et à la vue des points, je trouve l’expérience plutôt concluante. positive pour notre frigo, pour le temps que l’on gagne et notre équilibre alimentaire. Mais je suis certaine que tu vas me poser une question : « et financièrement parlant, tu vois la différence maman débordée? »

Et bien oui et non…. car en fait je gaspille moins et je fait moins de dépenses alimentaire  » inutile » mais j’achète beaucoup plus de fruits et légumes ( quoi maman débordée, avant tu ne mangeais pas 5 fruits et légumes par jour ?! …. non j’avoues…. notes que maintenant non plus note, mais il y a clairement un mieux :p ) …. et je me suis rendue compte que les aliments frais ( que j’essaie d’utiliser beaucoup plus maintenant ) sont méga cher…… à la caisse, j’ai failli vendre mon rein pour payer ( ok, j’exagère juste un peu ) ….. donc l’un dans l’autre, non, je ne fais pas d’économie. mais bon .

Il y a donc des choses à améliorer dans cette organisation

Amélioration à apporter 

  • Pour faire des économies, on va tester les courses sur internet, avec d’être moins tentée par des petits extra.
  • Essayer de trouver des petits producteurs de légumes pour encore plus de fraicheur, de qualité et peut-être un prix plus abordable
  • Essayer de jongler avec des produits de  » saison » …. un réel defi pour moi .

Voila en quelques mots ( ou plus :p ) mon petit  » rapport  » à mi parcours concernant l’organisation hebdomadaire d’un menu dans la famille débordée.

Et vous, vous faites comment chez vous ?

Publicités

7 réflexions sur “Quand maman débordée essaye de s’organiser…… un peu du moins !

  1. hello maman débordée, étant moi même maman de 2 loupiz j’ai trouvé une ou l’autre astuce : pour avoir des repas équilibrés en semaine en moins de 30 min je fais appel à HELLOFRESH, depuis peu ils livrent dans toute la France 3 ou 5 repas fraicheur garantie et petit livre de recette pour ta semaine. Je complète avec des legumes de saisons que je commande à des producteurs locaux sur internet. Sur facebook, il y a des groupes de locavores qui permettent d’avoir des adresses des producteurs proches de chez toi ;-). et pour finir, je commande tout le non alimentaire dans une grande surface et me fait livrer à domicile. Gain de temps garantie en enregistrant tes liste de courses récurrentes… En ce qui me concerne, j’adore farfouiller dans les magasins mais le temps me manque et l’addition est bcp plus lourde ! bon courage

  2. Depuis quelques temps, je fais exactement comme toi et c’est nickel ! Par contre, je n’attribue pas une recette à un jour, je fais au fil de mes envies (mais effectivement quand on doit décongelé, pas le choix !) ^^

  3. Coucou à vous tous… Ben de notre côté, on en est encore à décider le jour même de ce qu’on va manger et c’est vrai que c’est pénible, on ne sait jamais quoi manger, on se casse la tête… pfff
    Et on s’est déjà dit qu’on allait aussi, faire un menu, que ce serait bien plus facile!
    Au fait ton menu, tu le fais le weekend pour une semaine??

  4. Habitant la campagne, j’ai été habituée dans mon enfance à ce que Maman ne fasse les courses qu’une fois par semaine.
    Chez moi, je fais les courses deux fois par semaine. Je planifie mes repas en veillant à ce qu’il y aie au moins une fois au menu du poisson, de la volaille et un repas végétarien. Le samedi, en général, c’est mon jour de repos: je ne cuisine pas et on mange les reste, ce qui permet de vider le frigo en évitant le gaspillage.
    Pour les courses, je mets l’accent sur les légumes frais, si possible bio et de saison (ce qui n’est pas toujours évident). Pour ce qui est de la note à la caisse, les produits de saisons sont vachement moins coûteux et par exemple pour le poisson, on peut aussi l’intégrer sur un sandwich en semaine en faisant une petite préparation à base de poisson en conserve (thon, saumon, maquereaux, etc.).
    J’ai aussi dans le garage, mon garde-manger non pas pour tenir un siège (mais presque, parfois je l’avoue) avec des conserves, pâtes et autres qui me permettent de faire face aux imprévus (que tout le monde connait trop bien) mais aussi aux petites envies ;o)

  5. ici 3 monstres de 6 ans, 4 ans et 18 mois donc le débordement est hebdomadaire… Mais perso j’adooorre cuisiner. Pour les légumes (et certains fruits comme les fraises), l’idéal budget, rapidité et repas équilibrés ce sont les surgelés. Pas les barquettes IGLOO en sauce hyper salées mais les gros sacs (haricots, salsifis carottes etc ou certains mix non assaisonnés). Je fais mes courses 1 x/semaine par internet (COlryut) donc plus le stress d’aller faire les courses avec les enfants. Ce système est génial car il garde en mémoire les listes et propose des menus. Pour ma part, une réelle économie financière et très peu de « trop ». Petit bémol: c’est parfois difficile de voir certaines nouveauté… A essayer!!!!

  6. De mon côté je fais mes courses en ligne depuis des années, pour rien au monde je ne changerais. Il m’arrive encore d’acheter deux-trois trucs quand je suis en centre ville mais sinon, plus jamais.

    Pour ce qui est du stockage des produits, j’achète énormément de surgelés de légumes surtout, parfois du plat tout prêt au cas où et aussi de la viande (on a un congélateur + un freezer dans notre frigo) et aussi des boîtes de conserves (de légumes surtout).
    J’ai aussi récemment appris à congeler le frais (lardons, fromage râpé, crème fraîche…) et je congèle plus souvent la viande.

    Ensuite pour mes menus, je les fais le vendredi/samedi ou dimanche pour la semaine à venir.
    Ça fait quelques semaines déjà et ça marche bien. Par contre j’ai essayé de « caser » des journées à thèmes. Par exemple, mercredi soir, c’est salade de riz, jeudi soir, en général, c’est poulet, dimanche midi c’est crêpes et, le petit plaisir que j’attends toujours impatiemment, vendredi soir : on commande !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s