Maman débordée lutte contre ses hormones

Aujourd’hui, je voulais vous parler de mes hormones .

Parce que pour l’instant, je lutte littéralement contre elles . Oui madame, mes hormones essayent de faire la loi en moi, de gagner 2 tours centrales : mon coeur et mon cerveau, piliers déterminant pour qu’elles gagnent la victoire.

Je t’explique un peu comment elles se jouent de moi : J’ai des papillons dans le ventre quand je vois des vêtements de tout petits bébés tout mignons, je fonds en voyant des nouveaux nés, J’ai le coeur qui sort de ma poitrine lorsque je croise un ventre rond. Le coeur a presque cedé.

Mais le cerveau lui resiste : Avec 2 monstres de presque 3 ans et demi et de 16 mois, je dois bien avouer que je n’ai pas le temps de m’ennuyer . La maison, l’organisation de la maison, ma remise en  » forme  » suite à mon burn-out, les calins, les repas, les couches, les courses , la gestion des cris et hurlements, les  » je veuuuuxxxxx » , « elle a pris mon jouet »,  » j’ai pas faim »,  » j’aime pas », « aieeeeee » ,  » ahhhhhhhhhhhhhhh » ,  » mais euhhhhhhhhhhhh »  ( enfin tu vois très bien ce que je veux dire, non? )

Sans oublier le fait que Monstrinette s’est transformée en quelques semaines à peine en veritable furie capricieuse. hurlant quand elle veut quelque chose, crisant quand on lui dit le moindre  » non » ou  » tu ne peux pas  » , se roulant par terre dés qu’elle n’a pas ce qu’elle veut. Bref, elle commence la crise des 2 ans à 16 mois . Et puis c’est une petite très intense , très demandeuse…. comme son frère d’ailleurs ……Et oui, nous avons mis au monde des BABIS. Monmonstre nous a mis au parfum tout de suite, mais Monstrinette nous a fait croire pendant 13 mois qu’elle serait plus  » calme » que son frère …..mais non. Et nous on essaye de tenir bon . On leurs donne le maximum d’attention sans les étouffer, ce sont nos enfants  et on les aime tels qu’ils sont. Mais ce n’est pas toujours facile. Comme pour personne .

Nous commençons seulement à (re)trouver un équilibre familial, je commence seulement à sortir la tête hors de mon burn-out, à être plus active. Et puis monstrinette fait ses nuits depuis peu ( 2 mois environ ) .

Et puis 2 enfants c’est bien, non? Un garçon et une fille en plus . Tous le monde en rêverait .

ALORS POURQUOI MES HORMONES ME TIRAILLENT ET ME DONNE TELLEMENT ENVIE DE FAIRE UN 3EME BEBE??????!!!!!!!

Un 3eme petit bout de nous . Tout petit. tout doux. Tout chaud.

Un tout petit serait-il une folie? On est bien tous les 4. Sera-t-on mieux à 5? Ou mettra -t-il ce mince équilibre à mal ….. Comment faire pour s’occuper d’un tout petit avec 2 petites furies? Et comment continuer à leurs donner la tonne d’attention dont les 2 monstres demandent ( et redemandent ) avec un 3eme petit monstre avec nous . Comment faire pour les gérer tous les 3 lorsque papa débordé sera absent ? Et puis cela voudrait aussi dire que je mets ma vie professionnelle ( inexistante pour l’instant )entre parenthèse et surtout ma reconversion professionnelle pour devenir officiellement maman au foyer débordée….. vais-je assurer? Serais-je épanouie?

Quoiqu’il en soit, et si au pire papa débordé et moi cèdons à cette folle envie, ce ne sera pas pour tout de suite .D’ici quelques mois, que monstrinette soit à l’école, ou presque …… mais est-ce une bonne idée ??

Pour l’instant nous hésitons, nous cogitons ( peu être un peu trop ) à l’éventualité ou pas d’un 3eme ( et dernier , sisi ) bébé .

Mais tiens, quand sait-on en fait que l’on est  » au complet  » ?

Publicités

4 réflexions sur “Maman débordée lutte contre ses hormones

  1. Ahhh comme je te comprends! Lorsque j’ai accouché de ma première, je me suis dit: Pas avant 3ans, résultat, un an après j’étais de nouveau enceinte!

    Quand j’ai accouché de ma deuxième (sans péri pas préparé poussée faite n’importe comment) je me suis dit « PLUS JAMAIS » et là, elle a 10mois, n’est pas du tout autonome, j’ai deux filles avec un énorme caractère et je suis méga débordée, mais je commence déjà à ne pas vouloir vendre mes affaires de bébé « AU CAS OU »…

    Vas tu résister à cette envie? (moi, non hihi!)

    • rhaaaa c’est dur hein de resister ….. mais comme maman toujours dit l’envie parle d’elle meme !
      mais en meme temps je n’ai pas envie de passer de maman débordee à maman suicidaire :p donc non je ne pense pas que je saurais resister mais oui il faut quand meme attendre un peu ….. c’est plus  » raisonnable » pour l’équilibre de ma famille 🙂

      mais c’est tellement magique de donner la vie ❤

  2. Je pense que l’envie parle d’elle-même. C’est un très beau projet et c’est déjà bien que papa débordé et toi soyez à peu près synchros sur ce point !
    Quoi qu’il en soit, je crois qu’il est bon de prendre ce temps, de se laisser aller un peu au temps qui passe. Dans quelques mois il ne sera pas trop tard non plus ! 🙂
    Je te comprends tout à fait !

  3. Pingback: Je ne rentres pas dans les cases , et alors? | Chronique d'une maman débordée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s