Je suis un objet de convoitise

Il y a quelques mois, je vous racontais>ici< combien mon fils était jaloux de sa petite soeur. Papa débordé et moi nous inquètions alors du tempérament extrêment jaloux envers sa petite soeur , et nous nous intérrogions sur le future de notre fratrie.

Aujourd’hui , les choses ont un peu changées. En bien je veux dire. Petit à petit, notre Monmonstre s’est rapproché de sa petite soeur. Ils commencent à jouer ensemble, ont des moments de connivence et même parfois, des moments de calins. Ce genre de spectacle m’aurait paru tout à fait impossible il y a encore quelques semaines, et je suis aujourd’hui aussi réjouie  qu’attendrie en les voyant ensemble. Je ne sais pas si les choses se sont faites naturellement ou si ce sont nos efforts qui ont payés. Certainement un peu des deux.

Oh, je ne dit pas non plus qu’ils sont comme cul et chemise, et les disputes sont ( beaucoup ) moins courantes.

Mais lorsque des disputes éclatent,cette fois c’est un acteur insolite qui lance souvent les bagarres : La Poulette.

Car oui, depuis qu’elle marche ou presque, Notre petite fille de 15 mois est devenue une vraie petite « peste » .

Elle crie, râle, hurle à la moindre contrariété. Elle se jette par terre dés qu’on lui refuse quelque chose, nous met au défi quand on lui dit non et continue intentionellement ses bétises avec un petit regard en coin de canaille qui en dit long.

Elle refuse désormais qu’on lui donne à manger, préférant le faire seule. Elle exige en hurlant telle ou telle chose en hurlant ( à la mort ) et en montrant du doigt. Depuis quelques jours, elle a même appris à dire :  » Eveux » ( je veux ) le moins calmement du monde. Bref, une vraie petite furie :p

Vous me direz qu’elle a été à bonne école, imitant le caractère bien trempé de son frère, mais, même si je n’ose y penser, je crois même qu’elle est à un niveau supérieur.

Et aujourd’hui c’est elle qui nous pique littéralement de grosses crises de jalousie dés que l’on s’occupe de son frère, où tout simplement dés que l’on fait autre chose que de s’occuper d’elle. Elle fait tout pour s’accaparer toute notre attention à chaque seconde de la journée. Et sourtout à mon niveau . Son frère bien sûr, ayant remarqué son petit jeu, n’est pas tout à fait d’accord, et même s’il est moins jaloux, défend sa place. Nous assistons donc à de véritables joutes de bétises, ayant pour but ultime l’attention de maman . Donc, au yeux de mes enfants, je suis un objet de convoitise. Bien bien .

Je vous avoue que pour le moment je ne sais plus trop où donner de la tête, tentant d’équilibrer au mieux l’attention que je porte à un, puis à l’autre, en essayant aussi ( et surtout ) de mettre en place des moments tous ensemble afin de continuer mon travail pour faire naître et grandir l’esprit de fraternité entre mes 2 monstrueux amours. tout en essayant aussi de ne pas oublier de me reconstruire une vie de femme, et un avenir professionnel plus harmonieux . Donc tu l’as compris, maman débordée nage dans la choucroute!

J’essaye de vivre un moment après l’autre, mais je ne peux m’empêcher de me demander si cette situation n’est que temporaire, comme un « passage  » obligé entre le bébé et la petite fille, ou si c’est son caractère qui s’affirme.Si c’est le cas, je peux vous dire qu’on est pas sorti de l’auberge !

nellie-oleson-258820[1]

Publicités

Une réflexion sur “Je suis un objet de convoitise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s