L’alimentation: 2 enfants, 2 tendances

L’alimentation d’un enfant, ça peut être très simple…. ou très compliquée!

Pour ma part, chacun de mes enfants à fait son parcours face à la nourriture de façon différente. Oui oui, je parle bien d’un parcours! Car selon moi, s’alimenter ne veut pas dire la même chose d’un enfant à un autre. Je l’ai bien compris par mes enfants.

Tu vois, avec mon fils, qui est mon 1er enfant, la diversification à commencé entre 3,5 mois – 47 mois. Selon certain ça peut paraitre tôt. Mais mon fils tu vois, il ne voulait plus boire son biberon. Déja tout petit, il lui fallait treeeesssss longtemps pour boire ses bibis. et vers 3 mois, beaucoup plus difficile encore. donc vers 3 mois et demi, on a tout doucement commencé les légumes, pour voir s’il mangerait mieux. d’abord la fameuse carotte. Bon, pas un grand succès. La pomme de terre? BOF

Je me suis dit qu’il n’etait peut être pas prêt. Vers 4 mois, re-tentative légume. Pas beaucoup plus de succès.

Voyons donc les fruits, Il est peut être plus sucré après tout ( comme sa maman )

La traditionnelle pomme cuite. Ahhhhh , l’experience a été un peu plus concluante. Donc nous voila introduire petit à petit les fruits de bases : la poire, la banane. Bon, pas un franc succès , mais il mangeait quand même. vers 5 mois, on a ré- introduit les légumes. Cette fois c’est un peu mieux passé. Vers 6 mois, les viandes blanches.

Et là, ça a tout de suite été mieux ! encore mieux quand j’ai introduit vers 8-9 mois les viandes rouges! Donc mon fils est un carnivore. Bien Bien . Fils de ton père va ! ( mon mari est un grand mangeur de viande, moi pas du tout ! )

Donc dés la viande introduite, on a pu diversifier les légumes de façon un peu plus large.

Pour les fruits, il a commencé à les délaisser….. ça commençait à être difficile de lui les faires manger. Je changeais donc parfois par des petits yaourts bébé qui passeait tout de suite mieux.

Mais il a décidé de déclarer la guerre aux légumes dés qu’il a commencé à manger en morceaux non mixer, comme un grand quoi. Ya des jours où j’ai l’impression que ses papilles gustatives sont des détecteurs HYPER PRECIS de micro morceaux de légumes. La sauce bolo? Il y détecte le moindre morceau de champignon.

Dans la quiche? Idem. il trie, decortique, et me fait toujours cette tête dégoutée avec ce : « j’aimmmmmeeeeee passssss » Bref un vrai casse tête.

Alors la question : est – ce que je me stresse du fait qu’il ne mange pas ? Jez vais te répondre non . OOOOOhhhhhhh la mauvaise mère :p

Avant oui, je me cassais la tête: mais pourquoi ne mange-t-il pas? Chez moi c’est 90-95 %  du fait maison, j’utilise parfois des pots, mais juste en dépannage .

Mais j’ai vu qu’il grandissait bien, et qu’il était plein d’énergie c’t’enfant ( un peu trop même ) aujourd’hui? Il a 3 ans et demi donc je me prends moi la tête.

Moi j’suis pas du genre à obliger mes enfants à manger. Donc s’il ne mange pas, pas de stress. Par contre je dois préciser que depuis ses 1 an et aujourd’hui encore, il est un GROS buveur de lait Certainement que ça compense.

Pour ma fille, 14 mois depuis hier, le chemin vers la diversification a été tout à fait différente. En quoi?Elle a rapidement été « curieuse » de ce que l’on mangeait. Vers 4 mois et demi, on a commencé en douceur. Un réel succès ! Elle mange tout ce qu’on lui donne, est intéressée par ce que l’on cuisine et est une TRES bonne fourchette !

Elle mange de tout ! Et on lit dans ses yeux que manger pour elle est un réel plaisir.

Lors des apéros, elle chipe les tomates-cerises, les olives, le fromage, le saucisson. Il faut toujours la freiner.

En ce qui concerne son parcours de diversification, les fruits on été introduit vers 5 mois et demi, la viande blanche vers 6 mois et demi , …… et toujours ou presque des petits pots maison ( légume-feculent-viande ou poisson)

Donc , comme tu peux le voir, avec les mêmes bases, chaque enfant aura une relation différente avec la nouriture.

Ce que je peux conseiller?? Je dirais surtout qu’on fait ce que l’on peut. Je ruse beaucoup avec mon fils pour qu’il mange des légumes, en inventant des noms différents, en mixant ou en faisant des plats en gratin . Parfois ça marche, parfois pas. La seule chose, c’est que je « l’oblige » ( je le torture pas hein ) au moins à gouter avant de dire  » j’aime pas  » . Et puis on ne se prend pas trop la tête.

Ma prochaine idée? Maintenant que mon jardin est clôturé, faire un petit potager avec lui,  pour voir si le fait qu’il les plante lui donnera l’envie de les manger …. on peut rêver :p

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s